Championnat suisse CLM à Roggliswil (LU)

Haut lieu du cyclisme helvétique, la région située aux confins des cantons de Berne, Argovie et Lucerne accueille cette année les Championnats suisses de cyclisme sur route. Dominée par le couvent de Saint-Urbain (un des plus beaux exemples de l’architecture baroque en Suisse), la région offre au premier regard toute la douceur de ses collines verdoyantes.

Tracé en pleine campagne lucernoise autour des villages de Pfaffnau et Roggliswil, le circuit de 22 km était à parcourir une fois à l’exception des Elites qui devront s’acquitter d’une seconde boucle. Ce sont les Juniors qui ont ouvert le bal suivi par les U23, les Féminines, les Elites et enfin les Amateurs et Masters. Suivront encore les deux catégories de para-cycling.

La clémence du temps qui régnait sur la très belle campagne lucernoise contrastait avec la situation vécue sur le terrain, celui des compétiteurs. Tracé essentiellement sur de petites routes, le circuit proposé avait des airs de montagnes russes. Taillé dans la difficulté, le circuit comportait de nombreuses montées, dont quelques très sévères raidards, des descentes entrecoupées de virages pas faciles à négocier mais aussi quelques belles lignes droites au milieu du parcours. En résumé, un circuit requérant beaucoup de qualités techniques et physiques, nécessitant une attention continue pour une bonne gestion de l’effort et des difficultés.

Virginie, Loïc, Stéphane et José, quatre coureurs dans le vent 

Virginie et Loïc s’élanceront en début d’après midi. Stéphane et José un peu plus tard. Aucun incident ne viendra perturber la bonne marche si ce n’est les deux erreurs de parcours dont Stéphane sera victime. Une reconnaissance insuffisante et une moto trop distante lui feront perdre plus de 45″ sans compter la perte de concentration.

Dans une forme qui ne lui permet pas de jouer actuellement les premiers rôles, Loïc termine 17e (12e Elites national), à un peu plus de 5′ des meilleurs nationaux au terme des deux tours. Un retard essentiellement accumulé dans la seconde boucle. Sur un circuit tout aussi difficile et avec près de 200 km à parcourir, il est vraisemblable que Loïc ne s’aligne pas dimanche dans l’épreuve en ligne, préférant se concentrer sur sa discipline de base avec une prochaine échéance mardi prochain à Zurich sur la piste d’Oerlikon.

Au terme d’un parcours parfaitement maitrisé, si ce n’est une baisse de régime dans la dernière partie du circuit (la plus difficile à négocier avec sa succession de dénivelés), Virginie a été formidable de constance et de régularité, elle est battue par plus fortes qu’elle. Virginie termine 21e des Féminines Elites. Pour avoir beaucoup couru ces dernières semaines, Virginie reconnaissait ne pas avoir bénéficié de la fraicheur physique suffisante pour aborder un exercice aussi exigeant.

Stéphane avait des ambitions sur ce chrono. Une place dans 10 premiers (Masters I) aurait confirmé ses aptitudes dans cette discipline. Parti sur un tempo très (trop) élevé au vu des difficultés qui l’attendaient, Stéphane peinera à trouver un second souffle et la régularité pour réaliser une bonne performance. A cela, on ajoutera un manque de concentration qui lui couteront au final plusieurs places. Selon moi, une optimisation de son positionnement et du couple homme/machine sont encore à trouver pour la recherche d’un meilleur rendement.

José s’offre un podium chez les Masters II

Vainqueur l’an passé à Satigny chez les Masters II José partait pour un second titre, une médiale et un maillot à croix blanche. José sera battu sur le fil moins qu’une poussière (12/100e de sec.) et doit se contenter, si j’ose dire, d’une médaille d’argent. N’ayant pas bénéficié d’une moto pilote sur une bonne partie du parcours, José acceptait très sportivement, et avec beaucoup d’élégance, cette seconde place, démontrant s’il le fallait le talent et la détermination de ce garçon de 52 ans. Il reviendra assurément. Au moment du bilan, José, médaillé, avait de vrais motifs de satisfaction.

D’autres genevois avaient fait le déplacement à Roggliswil pour ce championnat suisse : Marco Bisiaux (Juniors), Jacques Friedli (U23), Nicolas Fischer (Elites) et Gregory Pittet (Amateurs).