CS Piste Oerlikon : La scoumoune colle aux boyaux de Loïc

Loïc vit de hauts et de bas cette saison. Après avoir remonté durant tout ce printemps le handicap d’une fracture de la clavicule après une chute à mi-mars en Alsace, Loïc est tombé lourdement quelques instants avant de démarrer son championnat suisse sur la piste d’Oerlikon.

Quatre titres étaient en jeux ces 18 et 19 aout sur l’anneau centenaire zurichois. Le kilomètre, la poursuite individuelle, le scratch et la course aux points. Avec de multiples contusions, Loïc devra renoncer aux deux épreuves de la première journée, dont le kilomètre, épreuve dont il détient le record de Suisse.

Des conditions franchement pas idéales pour entamer une seconde journée d’un championnat suisse.

Le dicton «un malheur ne vient jamais seul» s’est vérifié, une chute viendra mettre par terre plusieurs coureurs dans la course scratch. Piégé, Loïc ne terminera pas le scratch et devra faire encore l’impasse dans la course aux points, cette fois pour des raisons techniques. En résumé, sur les 4 épreuves de ces championnats suisses, Loïc revient complètement bredouille.

Déçu mais pas abattu

Le prochain rendez-vous pour Loïc est à portée de vue. Course de première catégorie UCI, le Track Cycling Challenge a lieu cette semaine à Granges avec une programme très complet et une participation internationale importante, compte tenu de la classification de l’épreuve. Loïc panse ses plaies et se prépare pour cette importante échéance qui s’inscrit dans la perspective des prochaines manches de la coupe du monde (début novembre pour la 1ere manche).

Pas du genre à s’apitoyer sur son sort, Loïc n’a pas d’autres choix que de se reconcentrer sur ce nouvel objectif. Notre encouragement n’en est que plus fort face à un sort à qui il faut tordre le cou.

Credit photo : Peter Mettler (www.cupnet.ch)