Communication du 9 janvier 2019

L’association revoit son investissement et ses objectifs pour 2019

Lors de l’Assemblé générale extraordinaire de décembre 2018, sur proposition du comité, les membres de l’association ont approuvé à l’unanimité la volonté de donner désormais la priorité à la pratique du VTT. En 2019, l’association se concentrera essentiellement sur cette discipline et en conséquence n’acceptera pas d’adhésion de la part de nouveau membres qui ne souhaitent pas pratiquer cette discipline. Le membres qui ne souhaitent pas pratiquer le VTT sont orientés vers les autres clubs genevois (voir Note).

Cette décision est motivée par la volonté de concentrer nos efforts sur la majorité de nos jeunes athlètes qui ont clairement indiqué leur préférence pour cette discipline. D’autre part, les compétences internes, notamment en matière de formation, sont également orientées vers la pratique du VTT (cross-country). Ce changement d’orientation facilitera et simplifiera notre offre en matière de prestations (entrainements, matériels, programmes de courses etc.) et nous permettra de mieux cibler le recrutement et de mieux préciser et orienter notre communication.

Cette décision fait suite à la disqualification en 2018 de l’un de nos membres Elites pour manquement grave aux règles de l’éthique et antidopage du sport. Une situation qui nous a obligé à revoir nos responsabilités, notre engagement et notre investissement. L’association considère que la discipline du cyclisme sur route est particulièrement exigeante à haut niveau et qu’elle n’a, en l’état, ni les moyens ni les compétences pour gérer des coureurs pratiquant cette discipline à ce niveau et par conséquent ne souhaite plus s’engager dans cette voie.

L’association considère que le VTT est une discipline attractive, tout particulièrement dans notre pays, pouvant attirer de nombreux jeunes vers le cyclisme.

En outre, nous encouragerons l’esprit corporate interne afin de donner à nos jeunes les plus aguerris la possibilité de contribuer à l’effort de formation, notamment envers les débutants, et donner un peu de ce qu’ils ont reçu.

Enfin, nous souhaitons mettre en place un critérium « VTT/cyclocross » en seconde partie d’année dans le même esprit que celui de la route au printemps.

Note : S’agissant de nos deux membres érythréens au statut de requérants d’asile mineurs non accompagnés (RMNA), nous nous nous engageons à poursuivre leur apprentissage à la pratique du cyclisme (sur route principalement).