Communiqué à l’UVG

Communiqué adressé à l’UVG suite à la demande d’information concernant le statut actuel et futur de chaque club ou association.


 

Cher président,

Après avoir et s’être investi, tant humainement que financièrement, depuis maintenant cinq ans, le comité en place a fait un bilan de la situation en cette fin d’année. Durant ces cinq années, l’association s’est avant tout concentrée sur le soutien direct à ses membres, sans toutefois négliger l’organisation de manifestations. Plus récemment, nous avons pris le parti d’orienter nos efforts envers la jeunesse, avec le démarrage d’un projet d’école de cyclisme et un projet en faveur de la relève.

Bikeinlove fonctionne depuis quelques années en mode projet pour chacune de ses initiatives. Cela nous permet non seulement de définir un budget et des objectifs mais également d’en assurer le suivi. Au terme de cette année, seuls le projet de la relève (sous la responsabilité technique de Stéphane Muller) et celui de l’école de cyclisme (encore en phase de démarrage et avec deux moniteurs non qualifiés J+S) ont été qualifiés de satisfaisant, non sans avoir déployé beaucoup d’énergie de part et d’autre. Au delà de ces deux projets orientés « jeunesse », nous comptions sur nos élites pour jouer les ambassadeurs et nous apporter une contribution, quelle que soit sa forme, utile à notre développement. Malgré des indications claires en début d’année, cette contribution n’a pas eu de lendemain, le projet de soutien aux élites a été clairement qualifié comme insuffisant. D’autres projets, de type événementiel, n’ont pas été finalisés.

Après avoir effectué les deux constats suivants, l’abandon des prestations de Stéphane Muller, condamnant de facto notre projet interne de la relève, et la volonté de ne plus soutenir les élites sans contreparties formalisées, le comité a décidé de revoir plus globalement son investissement. J’ai fait un certain nombre de propositions au comité qui ont depuis été approuvées. Ces propositions, résumées, indiquent que l’association doit revoir son modèle et trouver les appuis, tant techniques que financiers, avant de soutenir tout nouveau projet. Dit autrement, tout nouveau projet devra s’inscrire dans une logique de collaboration entre responsables, sportifs et partenaires avec en outre des gages de réussite. Dans un domaine d’activité tel que celui du sport amateurs, basé avant tout sur le bénévolat et la générosité, la recherche d’un équilibre à tous les niveaux est à mes yeux une obligation.

En conséquence, chacun ayant été par ailleurs informé, Bikeinlove voit quatre des ses principaux membres quitter l’association. Pour rappel, nos statuts indiquent que chaque membre est chaque année en situation de renouvellement et non de reconduction naturelle. Les conditions faites aux élites n’ayant pas été acceptées, ils ont fait le choix de quitter Bikeinlove. S’agissant de Stéphane Muller, celui-ci a également indiqué au comité qu’il quittait l’association après avoir pris connaissance des changements.

Les perspectives en 2016 de Bikeinlove Cycling Management sont donc limitées, surtout si on les compare aux précédents exercices. L’association maintiendra son adhésion à l’UVG et à Swiss Cycling. Durant l’année à venir, l’association s’attachera à développer ses propres structures et le soutien d’un partenariat, deux domaines aujourd’hui insuffisants, afin d’élaborer des projets porteurs pour 2017. Toutefois, durant l’année à venir, nous maintiendrons notre engagement envers les membres de notre école de cyclisme (une offre qui s’adresse en priorité aux jeunes de 13-14 ans des communes de la Champagne genevoise) afin de poursuivre son développement avec, nous l’espérons, une formation étendue à J+S pour notre moniteur. Nous maintiendrons également notre offre de prestations, actualisée, qui devra satisfaire ceux qui ne souhaitent pas bénéficier d’un encadrement spécifique. Le comité a également émis le souhait de revenir sur le terrain des organisations et de mettre sur pied une manifestation, vraisemblablement de VTT pour les plus jeunes. Ce projet n’est pas encore défini et il est trop tôt pour en parler avec plus de précision.

En ce qui concerne la relève et notamment son unique coureur Juniors, Jonathan Ruga, l’association s’appuie principalement sur les prestations fournies en 2016 par le Cadre cantonal, selon les informations reçues à ce jour par Stéphane Muller.

Enfin, les buts de l’association restent inchangés. Au delà d’un soutien direct à ses propres membres, l’association a le loisir de soutenir d’autres associations poursuivant les mêmes buts ou tout au moins analogues. Une telle décision ayant été validée lors de notre dernière assemblée générale annuelle, nous pourrons, fidèle à notre engagement, maintenir notre volonté de soutenir des projets sportifs ambitieux qui le méritent.

William Fracheboud, président
14 Décembre 2015